TIGRI

Testualità degl'Italiani della Grande Regione e Integrazione (2009-2014)

Il Lussemburgo è il paese della Grande Regione in cui la cultura italiana si è meglio integrata per una serie di ragioni storiche e politiche. Considerando infatti il lungo corso e le grandi proporzioni della presenza italiana nel Granducato riteniamo che si possa usare l’esempio italiano come modello utile a esaminare e valutare le politiche sociali ed integrative del Lussemburgo (ma anche di altri paesi) in una prospettiva a lungo termine. Ciò in vista dell’urgenza delle nuove politiche sull’immigrazione che impegnano e soprattutto impegneranno i governi delle varie nazioni verso i futuri flussi migratori. Mettendo a frutto le conclusioni del progetto di ricerca Présence, histoire, mémoires des Italiens au Luxembourg et dans la Grande Région il TIGRI intende analizzare il fenomeno attraverso una prospettiva diversa da quella degli studi condotti fino ad oggi. Esso cercherà di evidenziare e di provare il livello d’integrazione della componente italiana o di orgine italiana del Lussemburgo e della Grande Regione attraverso un’analisi interdisciplinare del Corpus di 130 testi fino ad ora individuati i quali costituiranno la BAGROI (Banque des donnés des Auteurs de la Grande Région d’Origine Italienne) pubblicati e/o manoscritti. A questo corpus se ne aggiungerà un altro (già in nostro possesso) di lettere inviate alla trasmissione televisiva “Buona Domenica” in onda da Lussemburgo in più paesi dal 1980 al 1995. L’analisi dei testi avverrà sul piano letterario, linguistico (interferenze d’italiano/dialetto con le lingue lussemburghese, francese e tedesco), e sul piano psicologico. Questi testi non saranno di conseguenza rilevanti per le sole discipline impegnate nella loro analisi. Essi saranno uno strumento di conoscenza di un fenomeno così composito come quello dell’immigrazione. Ogni testo sarà quindi inteso in termini semiotici, ovvero come circuito di comunicazione, nel nostro caso spontanea. Dalle indicazioni che ci giungono al termine del Progetto di Ricerca Présence...  appare infatti chiaro che questa forma di testualità conserva un carico enorme ed insospettabile d’informazioni.

Présence, histoires, mémoires

Présence, histoire, mémoires des Italiens au Luxembourg et dans la Grande Région (2004-2008)

Le présent projet concerne les problématiques liées à la réalité et à l'histoire de l'immigration italienne au Luxembourg. L'histoire des peuples a depuis toujours été une histoire de voyages, de déplacements, de migrations. L'histoire du vingtième siècle, en particulier, est riche de voyages d'espérance, de frontières traversées par des hommes et des femmes à la recherche de possibilités d'une vie meilleure. Les voyages, transits ou permanents, ont généré une grande richesse de sources historiques, littéraires, artistiques (y compris photographiques et cinématographiques).

Et ce, plus précisément, concernant le Luxembourg et la Grande Région, où l'expérience de la grande vague de l'immigration italienne (à partir des années 1890) a non seulement entraîné une transformation des paradigmes identitaires des nouveaux arrivants - déracinés de leur propre contexte d'origine - mais aussi du vécu des Luxembourgeois (qui se sont retrouvés face à la nécessité de gérer la présence d'étrangers, de 'différents' avec leur bagage de coutumes, style de vie, mode de penser, pratiques religieuses). L'approche d'une si complexe problématique, ne pourra ne pas tenir compte des multiples stratifications du phénomène des migrations même au-delà des actuelles frontières politiques du Luxembourg, c'est-à-dire en  territoire français, allemand et belge. L'analyse des similarités et des difformités migratoires et d'intégrations dans ces zones limitrophes permettra de mieux comprendre l'identité à la fois de l'immigré et de l'autochtone et de saisir les différents niveaux d'intégrations survenus dans ces territoires sous divers profils. La recherche se propose d'aborder ces thématiques en ouvrant quatre domaines d'étude et d'approfondissement : historique, linguistique et littéraire, socio-économique (l'étude sociologique devrait également cibler les femmes immigrées), artistique. Le fait d'aborder le phénomène de l'immigration avec l'apport de plusieurs disciplines nous permettra d'en pénétrer toute la complexité et d'ouvrir surtout des perspectives d'interprétation qui s'aventurent dans la profondeur d'une expérience humaine que Freud a illustré magistralement comme une dimension majeure de l'« Unheimlichkeit ».

Objectifs du projet

Le projet de recherche a pour finalités de :

  1. présenter les résultats les plus récents de la recherche historique sur les flux migratoires italiens au Luxembourg en comparaison à ceux de la Grande Région ;
  2. examiner l'histoire de l'immigration au Luxembourg et la comparer avec celle qui s'est déroulée dans les différents territoires autour du Grand-Duché ;
  3. documenter le niveau de l'intégration des immigrés italiens de première, deuxième, troisième et quatrième génération du Luxembourg et de la Grande Région; documenter, en termes diachroniques, l'interaction entre Italiens et Luxembourgeois du Grand-Duché comparée à l'interaction entre Italiens et autochtones français, allemands et belges ; documenter l'interaction entre les Italiens et les autres immigrés du Grand-Duché comparée à la Grande Région ;
  4. effectuer une enquête sur le phénomène complexe des flux migratoires au Luxembourg (toujours en le comparant avec les flux de la plus vaste Grande Région) qui en analyserait les implications économiques, démographiques et sociales ;
  5. développer une lecture du phénomène des migrations utilisant une multiplicité de codes en se référant particulièrement à la littérature, la langue mais aussi aux images photographiques et au langage cinématographique ; sonder le champ sémantique complexe et fascinant du concept d'« immigration » afin d'en faire ressortir ses multiples significations.